Une comédienne qui assure !

wJeudi 8 juin, une comédienne professionnelle, membre du théâtre de « l’Echelle de Soie » est venue au collège Jean Monnet  présenter deux spectacles.

Dans le self, Madame Lhostis a tout d’abord joué le matin, devant les 6es, une série de saynètes autour de la ruse, s’inspirant d’œuvres écrites au Moyen-Age comme le Roman de Renard, La Farce du Cuvier et Les Perdrix. A un moment, la comédienne a choisi des élèves dans la salle et les a participer au spectacle. Elle leur a demandé de revêtir des costumes du Moyen-Age. « Alexandre s’est retrouvé habillé en moine, Syliam en troubadour, Mohammed en paysan… C’était très marrant ! » raconte une spectatrice. La comédienne disait le texte et eux le mimaient.

L’après midi, l’artiste a présenté Guy de Maupassant et l’art de la nouvelle aux élèves de 4e. « Elle a raconté plusieurs histoires mais j’ai surtout aimé celle d’un homme qui a couvé des œufs ! » se souvient, amusé, un élève. « C’était une super actrice mais les mots utilisés n’étaient pas faciles à comprendre » ajoute un autre adolescent.

Dans l’ensemble, les deux spectacles ont plu aux élèves : « C’était vraiment bien car ça nous a fait faire du français autrement ».

xTrois questions des Normandisent à Mme Lhostis, comédienne :

Depuis combien de temps faîtes-vous du théâtre ?

Je joue depuis le bac. J’ai, à ce moment là, choisi d’évoluer dans le domaine artistique. Quand j’étais élève, j’aimais le français, la lecture. De fil en aiguille, j’ai choisi de les vivre différement, à travers les spectacles.

Est-ce que vous donnez des spectacles devant adultes ou uniquement devant des scolaires ?

Les spectacles en milieu scolaire me prennent beaucoup de temps. Alors, quand j’ai le temps, oui, je joue devant des adultes. Ce sont alors des spectacles différents, des pièces à plusieurs, plus construites et plus compliquées à élaborer. J’aime beaucoup jouer avec d’autres comédiens des pièces de boulevard, des vaudevilles. Ce sont des pièces plus rigolotes qui amusent les spectateurs. J’ai par exemple joué dans « Le don d’Adèle » ou dans des courtes pièces de Feydeau comme « Ne te promène donc pas toute nue ».

Quels sont les thèmes de vos autres spectacles pour les scolaires ?

Je vous ai joué aujourd’hui deux de mes spectacles les plus demandé, surtout celui sur la ruse à travers les textes du Moyen-Age. Je l’aime particulièrement car il amuse vraiment les élèves et que je m’y sens bien. Mais on me réclame souvent aussi un spectacle conçu autour des contes où les monstres jouent un rôle important. Celui construit à partir des Fables de La Fontaine a aussi beaucoup de succès. Actuellement, je commence à penser à un spectacle pour les 3es autour des « Lettres des Poilus », mais ça sera beaucoup plus triste car ça va parler de la Guerre 14-18.

Néo Dubois, 6e – Photographies personnelles

Publicités

Ça tourne rond au collège

p1020770

Les choristes et la troupe de théâtre du collège Jean Monnet, accompagnés et encadrés par Mme Renout et Mme Collas, ont présenté quatre spectacles à la salle Madeleine Louaintier de Flers. Il y a environ 30 élèves de la 6e à la 3e qui participent à la chorale et 20 élèves au club théâtre. Les élèves se sont produit le jeudi 4 mai devant les classes de primaire et les 5e du collège et le vendredi 5, dans l’après-midi, devant les 4e et 3e du collège, et enfin, le soir, devant les parents, familles et amis.

Le spectacle se nomme Ça tourne pas rond et parle essentiellement d’écologie. Il est composé de chansons sélectionnées pour le festival Choral, et de saynettes écrites par les enseignantes et les élèves. Tous ensemble, ils ont imaginé que la Terre cessait de tourner car elle ne supportait plus la pollution. La Terre veut que les hommes fassent plus attention à elle. « C’est bien de parler de l’écologie » remarque une élève. Des chansons parlant d’environnement rythmaient l’histoire : Allô le monde, Je suis un homme, Down in the river… « Ma chanson préférée du spectacle, c’est Je suis un homme de Zazie. J’adore la chanter » explique une jeune choriste.

Ce spectacle est un avant-goût du 25e festival Choral qui aura lieu le mardi 13 juin 2017. A cette occasion, les choristes du collège et ceux des autres collèges de l’Orne reprendront les chansons. Une des choristes du collège fera, avec une autre élève, le solo sur Allô le monde. Elle a été sélectionnée parmi plusieurs choristes des autres collèges. « Je trouve que c’est génial qu’une élève de notre collège soit choisie mais je n’aurai pas voulu être à sa place car je suis trop timide ! » souligne une de ses camarades.

Les élèves ont été acclamés en mai, sûr qu’il va en être de même pour le festival Choral.

Lya Coquet, 6e – photographie ©S. Sevestre