Et si vous étiez un elfe ?

IMG_0752Gardiens des cités perdues est une suite de romans de fantasy écrits par Shannon Messenger. Ils sont sortis à partir de 2012 aux États-Unis et dès 2014 en France chez Pocket. Il y a 6 tomes pour l’instant : le tome un s’appelle Gardiens de la Cité perdue, le tome deux, Exil, le tome trois, Le grand brasier, le tome quatre, les Invisibles, le tome cinq, Projet Polaris et le tome six, Nocturna. La couverture du septième tome est déjà parue sur les réseaux sociaux mais le livre, qui est paru aux Etats-Unis, est en cours de traduction pour la France.

C’est l’histoire de Sophie Foster, une lycéenne de 13 ans, pas comme les autres puisqu’elle a sauté plusieurs classes. Un jour, alors qu’elle est au musée avec sa classe, elle remarque qu’un garçon la regarde. Alors, elle sort du musée et il la suit… Une fois dehors, il commence à lui parler et lui annonce qu’elle est une elfe ! Elle, évidemment, ne le croit pas. Alors, il l’amène avec lui, dans son monde. Dès lors, elle vit plein d’aventures avec des nouveaux amis, dont Fitz le garçon qu’elle a rencontré. Mais tout ne se passe pas bien. Avant qu’elle n’arrive dans le monde des elfes, Sophie vivait avec sa famille humaine. Mais quand elle a fugué avec Fitz, des personnes surnommées « les effaceurs » sont arrivées et ont effacé tous les souvenirs que la famille de Sophie pouvait avoir d’elle.

Dans cette série de livres, la magie est au premier plan. Quasiment tous les elfes sont dotés d’un pouvoir, sauf certains appelés « sans-talents » qui sont donc rejetés par leur société et ne peuvent accéder à la noblesse. Il y a beaucoup de possibilités de pouvoirs. Normalement, un elfe en possède un ou deux, mais Sophie en possède cinq ! Dans le monde des elfes, elle vit avec Grady et Edaline, ses parent adoptifs dans le monde des elfes. Elle étudie à Foxfire, l’école « des bons élèves ». Pour les « mauvais élèves » l’école s’appelle Exillium. Des méchants elfes sont à la poursuite de Sophie car ils veulent l’emprisonner pour la torturer afin de lui voler sa mémoire et ses pouvoirs.

Cette série remporte un vif succès auprès des adolescents : « Cette série est très bien écrite avec un suspens génial. Pour les personnes qui adorent le fantastique ce livre est parfait ! » témoigne Elise. Une autre jeune lectrice ajoute qu’ele a « beaucoup aimé ce livre car il y a de la magie et c’est trop bien malgré le suspens. Par contre, il faut aimer les gros livres pour le lire. »

Les Normandisent vous conseille fortement cette série. Vivement le 6 novembre pour la sorite du dernier tome ! Si vous voulez connaître toutes les aventures exceptionnelles vécues par Sophie, dépêchez-vous d’acheter les romans de Shannon Messenger ou de vous ruer dans la médiathèque de votre commune !

Emma Hée, 5e
Publicités

Jean Monnet à l’assaut de la lecture

imagesLes collégiens ont la réputation d’être « accro » à leur téléphone, mais en êtes vous sûrs ? Et si certains aimaient aussi la lecture ?

Et surprise, certains élèves du collège Jean Monnet adorent lire ! Comme Manon en 3D : « Je lis tout le temps : en ce moment j’aime lire des romans historiques. Le livre qui m’a le plus plu c’est  »Demain, tout nous donnera ». » Ou encore Hugo en 4B : « J’aime lire ! Ce que je lis principalement ce sont des romans d’horreur. J’aime vraiment ce genre de romans car ça fait peur et j’adore cette sensation. Le livre que je lis en ce moment est  »Au secours les profs sont des zombies » ».

Sans être de grands lecteurs, certains avouent lire de temps en temps, comme Marie en 4C « Je lis, mais pas tout le temps. Le livre que je lis sans arrêt, c’est  »Le journal d’Anne Frank » ».

Mais il est vrai aussi que d’autres ne lisent pas du tout, comme Lilou : « Je n’ai pas le temps de lire et puis ça ne m’intéresse pas

La lecture reste donc encore une occupation privilégiée pour les collégiens : 52,63 % des élèves ont dit lire régulièrement, ce qui représente tout de même plus de la moitié des élèves de Jean Monnet ! Et si 31,58 % des élèves ont répondu lire de temps en temps, ils ne sont que 15,78 % des élèves à déclarer ne jamais lire.

Salomé Pringault, 4e- Illustration : Pxhere

Facile À Lire au CDI

20171220_122834_resizedL’année dernière, Mme Mahieu-Marziou, professeure documentaliste du collège Jean-Monnet a eu l’idée, après avoir rencontré une bibliothécaire de Rennes, de créer un fond FAL, Facile À Lire, dans son CDI.

Ce fonds est constitué de livres et de documents destiné à des élèves ayant des difficultés avec la lecture, en particulier les dyslexiques. « Ces livres sont vraiment conçus pour les élèves qui ont des difficultés de déchiffrage. La mise en page et la police de caractère sont particuliers. Tout est fait pour aider les élèves à se retrouver, avec moins d’effort, dans le texte » explique le professeur documentaliste. Dans ce fonds FAL, on trouve des romans, des contes et, depuis peu, un journal spécialisé « Dys moi l’actu ! ».

Le fonds est facile à repérer car les livres sont présentés avec la première de couverture visible. « Il est recommandé de présenter un livre FAL à plat de façon à ce que la première de couverture soit visible. C’est beaucoup plus facile pour un élève dys d’en lire le titre et de s’y intéresser. » 

Pour populariser ces livres, Mme Letellier, AESH, et Mme Mahieu animent, depuis le 22 janvier, un club lecture. Il se déroule au CDI tous les lundi de 13 à 14 h. Il accueille principalement des élèves dyslexiques mais reste ouvert à toutes personnes voulant s’inscrire. « On y parle des livres, on lit à voix haute, les élèves font des exercices simples, on joue aussi à des jeux de société » expliquent les animatrices. Douze élèves se sont déjà inscrits. Ce sont des élèves de 6e et 5e qui viennent et la majorité est dyslexique. « J’aime beaucoup, je découvre que j’arrive à comprendre ce que je lis, en plus je m’amuse ! » nous confie un des membres.

Pierre Milet, 4e, photographie personnelle

Le premier tome d’une trilogie à découvrir

20171120_174236_resizedRouge Rubis est un roman d’aventure temporelle écrit par Kerstin Gier, traduit de l’allemand par Nelly Lemaire et édité par Milan en 2011. Il est le premier tome de la Trilogie des gemmes constituée de Rouge Rubis, Bleu Saphir et Vert Émeraude.

Gwendolyn est une lycéenne qui étudie à Londres. Certains membres de sa famille peuvent voyager dans le passé. Toute sa famille pense que c’est Charlotte qui a ce précieux don mais il s’avère qu’il revient à Gwendolyn. Elle va alors vivre beaucoup d’aventure avec Gideon, son nouveau compagnon, d’autant plus qu’elle voit les fantômes qui hantent son lycée.

J’adore ce livre car il y a toujours du suspens, par contre les chapitres sont longs. Le livre existe en film mais si vous regardez le film et que vous lisez le livre en même temps, attention à ne pas vous perdre car ce n’est pas tout a fait raconté dans le même ordre chronologique. Je préfère le livre car il y a plus de détails. Si vous n’êtes pas un grand lecteur, je vous conseille le film car cela sera sûrement plus facile pour vous à comprendre. Mais en tout cas j’adore l’histoire et je la conseille à tous !

Emma Hée, 5e – photographie personnelle

La préhistoire en roman

20171113_175709_resizedLa pourpre du guerrier est un roman historique d’aventures qui se passe pendant la préhistoire. Il a été écrit par Rosemary Sutcliff en 1958 et il est édité en France chez Folio Junior. Il est destiné aux jeunes lecteurs, à partir de 10 ans.

L’histoire se situe pendant la préhistoire, à l’âge de bronze, en Angleterre. Drem, un jeune enfant, a le bras droit paralysé. Il est donc rejeté par sa tribu. Il veut néanmoins leur prouver sa valeur et passer l’épreuve du loup : tuer l’animal seul, à mains nues. Alors seulement, il pourra retrouver sa place dans la tribu et revêtir la pourpre du guerrier. Aidé par Talore le Chasseur, va-t-il y arriver ?

J’ai adoré ce roman car il y a de l’action et qu’il est facile à lire malgré quelques mots de vocabulaire un peu compliqué. En plus, j’ai appris beaucoup de choses sur la préhistoire.

Je conseille ce livre à tous les collégiens qui aiment l’histoire et l’aventure. Si vous voulez le lire, vous pouvez l’emprunter au CDI !

Néo Dubois, 5e (photographie personnelle)

Vive la magie !

400px-Harry_Potter_wordmark.svg

La série Harry Potter est une série magique pour les enfants comme pour les adultes. Elle comprend sept tomes, proposés sous deux formes :

  • Les livres écrits par J.K Rowling.

  • Les films qui ont comme réalisateur David Yates, Alfonso Cuaron, Chris Columbus ou Mike Newell.

Cette saga raconte les aventures d’un jeune sorcier, Harry Potter. Harry n’est qu’un bébé quand il perd ses parents. Il est accueilli chez les Dursley qui le détestent. Un jour, contre toute attente, Harry reçoit une lettre lui permettant d’intégrer une école de magie, Poudlard. Il y restera pendant 6 ans et vivra des aventures palpitantes, chacune de ces années faisant l’objet d’un tome.

Les raisons du succès de la saga sont multiples. Chacun y trouve quelque chose qui lui plaît ! Pour Alex, élève de 3ème, c’est un monde « magique, féerique et imaginaire », mais ce qui le touche le plus c’est « le personnage de Harry Potter car il se fait maltraiter, mais est accueilli par une école pleine de bonheur ». D’autres, comme Mme Turk, professeur de français, sont encore plus Potter-maniaques :« Je suis fan d’Harry Potter depuis mon année de 6ème, l’année où est sorti le premier tome : j’ai donc grandi avec Harry Potter, découvrant les aventures au fur et et à mesure. Je suis même allée jusqu’à appeler mon fils Sirius !» Totalement accro !

Et la relève est assurée avec Camille, élève de 3ème : «Je connais bien Harry Potter, j’ai connu cette série par ma famille. J’aime vraiment beaucoup Harry Potter, ce monde fantastique, ce monde féerique, magique nous donne envie d’y être, d’y vivre et nous prouve que tout le monde peut s’y intéresser. Je m’y investis énormément, j’ai des objets de Harry Potter : des pulls, la baguette de Sirius, des figurines… Mon personnage préféré est Sirius Black, le parrain de Harry. »

Malgré cet engouement, certains restent tout de même insensibles au charme du petit sorcier. Mme Quesnel, aide-documentaliste connaît Harry Potter, mais n’aime pas vraiment : « J’ai vu le premier film mais ne m’y intéresse pas plus. »

Neuf ans après la sortie du dernier livre, Harry Potter et les reliques de la mort, les fans ont pu découvrir récemment les suites des aventures du sorcier, mais cette fois-ci au théâtre, avec Harry Potter et l’enfant maudit ! A lire absolument !

Salomé Pringault, 5e et Églantine Lebrougre, 6e (illustration wikipédia)

« Le Labyrinthe », un livre où se perdre

p1050084

Le Labyrinthe est un livre d’aventure, très captivant bien qu’il soit assez long. C’est une uchronie car le récit se passe sur la Terre mais toutes les valeurs et l’histoire passée sont différents des nôtres. Les personnages sont comme nous, mais le monde dans lequel ils vivent est différent.

Si vous prenez goût à cette aventure, sachez qu’elle est en trois tomes. Cela fait durer le suspens ! En voici les titres : le Labyrinthe I, le Labyrinthe II : la Terre Brûlée II et le Labyrinthe III, le Remède Mortel. Ces titres donnent envie de dévorer ces romans car « on sent tout de suite que c’est de l’action » nous explique un passionné.

Vous pouvez trouver ces romans partout dans les magasins ou dans des librairies. Le premier tome est aussi disponible au CDI.

Labyrinthe, c’est l’histoire de Thomas, 16 ans. L’action se passe dans un labyrinthe où des adolescents sont enfermés. Tous cherchent à s’enfuir. Depuis son arrivée dans ce labyrinthe, Thomas ne se souvient de rien ni de personne, il ne se rappelle juste de son prénom, bizarrement, le labyrinthe lui semble familier. Va-t-il réussir à échapper à ce piège ?

J’ai adoré ce roman et je vous le conseille ! Il est captivant dès les premières pages. Les personnages sont parfois très attachants, d’autres un peu moins. Mon préféré est Newt, un des ados enfermés. Il y a beaucoup de rebondissements et la fin est surprenante.

Si vous n’aimez pas lire, regardez le film car le roman a été adapté pour grand écran !

Louka Lecampion, 5e – photographie personnelle