Objectif Mont Blanc

telethon.jpgLe club d’escalade de Flers et le collège Jean Monnet ont organisé une journée au profit du Téléthon le vendredi 8 Décembre, au gymnase Mérienne de Flers.

Les élèves de 6e et 5e ont d’abord récolté de l’argent auprès de leur famille et de leurs amis, puis ont acheté, avec cet argent, le droit de pouvoir grimper au mur d’escalade de la salle Mérienne et participer au défi Mont Blanc. Tout l’argent a été reversé à l’association AFM Téléthon.

Tous les participants ont grimpé au moins une fois, d’autres ont pu grimper jusqu’à 3 fois. Chaque mètres était comptabilisé pour atteindre l’objectif Mont Blanc soit 4810 mètres.

Pour des raisons de sécurité, les élèves ne grimpaient pas seuls. Des élèves qui pratiquent l’escalade en club les assuraient. L’assurage est une technique qui permet de réduire les conséquences de la chute d’une personne. Cela s’effectue par le contrôle de la corde de progression, de manière que le grimpeur soit retenu s’il venait à chuter. « C’est très physique !», précise un jeune assureur. Des enseignants ont également assuré. M.Bouchez, professeur d’histoire-géographie, a ainsi aidé les élèves car il a « quelques compétences » en escalade.

24862615_10155940454350979_7905966557679179926_n
Mme Maillard Turck en plein effort.

Les élèves n’ont pas été les seuls à grimper. Mme Maillard Turk, professeur de français, raconte qu’elle est venue pour le Téléthon et parce que c’était « l’occasion de partager un moment agréable avec les élèves».

L’action a vraiment plu aux élèves : « ça permet de récolter de l’argent pour ceux qui ont des handicaps de façon facile, c’était plutôt marrant » explique l’un d’entre eux. Il y avait en plus « une très bonne ambiance avec les professeurs », ajoute un de ses camarades.

Mardi 19 décembre, deux responsables du Téléthon sont venus au collège pour expliquer aux élèves l’utilité du Téléthon et surtout ce qu’ils allaient faire des 680 euros récoltés.

Les Normandisent félicitent tous les participants et les organisateurs de ce défi Mont Blanc et les encouragent à participer à nouveau l’année prochaine pour battre leur record !

Noa Acquart et Lysa Leudière, 6e (photographie personnelle)
Publicités