Pour ou contre les JO 2024 à Paris ?

7258131_paris-2024-embleme-transitoire_1000x625En 2024, les jeux olympiques vont se passer à Paris.

La dernière fois que Paris a accueilli les JO, c’était en 1924. Ça va être la troisième fois que Paris accueille les jeux olympiques, le budget annoncé est de 6,6 milliard d’euros.

Les Normandisent ont interviewé des adultes de l’établissement pour connaître leur avis sur ces futurs Jeux Olympiques. Ils n’ont pas tous la même opinion !

Il y a ceux qui sont pour …

« Ca va relancer le tourisme de la France qui est détérioré à cause des attentats » explique Alexis, assistant pédagogique.  Claudia, sa collègue du Bureau de la Vie Scolaire, partage son opinion : « je suis pour, cela montre le côté sportif de notre pays, cela va faire du bien à l’image de la France et au tourisme. ». Plusieurs personnes interviewées soulignent les avantages économiques : « Cela va rapporter de l’argent ! ». D’autres pensent que les sportifs français seront plus motivés et gagneront plus de médailles. « En plus, on va découvrir de nouveaux sports » rappelle Loïse, surveillante. « C’est top, c’est dans notre pays, j’espère bien que je pourrais assister à des épreuves d’athlétisme ! » s’enthousiasme Mme Isabelle, enseignante de physique.

Il y a aussi le clan du contre.

Corinne, collègue de Loïse pense que « c’est scandaleux car ce sont les Français qui vont financer les travaux d’aménagement des structures et les billets seront au même prix pour tout le monde, il n’y aura pas de prix « spécial » pour les français. » M. Monsimier, professeur d’histoire-géographie est également opposé car « les Français vont payer les dépenses alors que les grosses entreprises vont récupérer les bénéfices. Les jeux olympiques sont devenus commerciaux et non sportifs. Ce fut le cas pour le Brésil 2016, la Grèce en 2004. »

Les Normandisent eux sont déjà prêts à encourager tous les sportifs participants !

Emma Hée, 5e – illustration : logo officiel
Publicités

À vos murs !

L’escalade est un sport qui consiste à grimper sur une paroi verticale. Il peut se pratiquer en salle artificielle d’escalade (S.A.E) ou, quand il fait beau, sur site naturel d’escalade (S.N.E).

w

A Flers, la salle d’escalade se situe au gymnase Mérienne. L’activité est animée par Franck Gauquelin, président du club Alpin, et par d’autres professeurs d’escalade. « J’ai choisi d’être président du club pour donner du temps à ma passion, c’est un engagement personnel et du bénévolat. » nous indique le président.

Ce club existe depuis 25 ans et 150 adhérents de 8 à 70 ans y sont inscrits. Pour profiter de la nature, 8 sites naturels sont installés. Les plus connus sont Clécy et Saint Clair de Halouze. Le club essaie de faire des sorties en plein air une fois par mois pour rendre les gens plus autonomes. Pour pratiquer, il faut avoir « de la force dans les jambes, de la souplesse et ne pas avoir peur du vide », nous déclare Lucy. Il peut y avoir des compétitions où les épreuves sont d’être le plus rapide, ou bien n’utiliser que des prises d’une même couleur.

Le journal Les Normandisent a suivi de très près l’opération « Téléthon : Objectif Mont Blanc » du 08 Décembre, auquel les élèves de 6ème et 5ème du collège ont participé !

Pour plus de précision rendez-vous sur le site www.clubalpinflers.fr.

Margaux Gérault, Ysalie Cocherel, 4e, photographie personnelle

Vive les experts !

imagesEn ce moment, on parle beaucoup du handball car l’équipe de France est championne du monde pour la 6ème fois. Les Français ont écrasé en finale la Norvège 33 à 26.

Le handball est un sport collectif qui se joue uniquement avec les mains et la tête. Un match de hand se déroule entre deux équipes de 7 joueurs, sur un terrain rectangulaire, séparé en deux camps. Chaque équipe est composée de : deux ailiers, deux arrières, un demi-centre, un pivot et un gardien qui garde la surface de but où se trouve sa cage. Les autres joueurs n’ont pas le droit de pénétrer dans cette surface. La durée normale d’un match est de deux fois 30 minutes ; la pause à la mi-temps est de 10 minutes.

Nos champions du monde sont surnommés les experts. Les Normandisent ont fait un micro-trottoir au collège. Toutes les personnes interrogées ont déclaré aimer le hand et avoir suivi la compétition à la télévision. Ils connaissaient le surnom des handballeurs, sauf un élève de 5e qui les a appelé les bleus, se trompant avec le football. Par contre les personnes interrogées ne connaissaient pas tous les seize experts et ont surtout cité Luc Aballo, Nikola Karabatic, Kentin Mahé, le capitaine Thierry Omeyer, Mickael Guigou, Daniel Narcisse… Le plus célèbre est Karabatic qui a d’ailleurs été élu meilleur joueur du mondial 2017.

«Ce qui est amusant c’est que le hand a été inventé par les allemands alors que ce sont les français qui sont les meilleurs dans ce sport » souligne Mme Mahieu. Effectivement, les français ont un palmarès exceptionnel : 6 fois champions du monde, 3 fois champions d’ Europe et 2 fois champions olympiques !

Les Normandisent les encouragent dès maintenant pour leur prochaine compétition.

Néo Dubois 6e B – illustration « réutilisation autorisée », wikipédia