Tous à l’eau pour le water-polo !

xLe Water Polo est un sport collectif qui se joue dans l’eau, pour pratiquer, il faut savoir savoir nager ! Il faut marquer des buts dans une cage. Ce sport est devenu un sport olympique en 1900 pour les hommes et 2000 pour les femmes, « c’est du sexisme ! » nous affirme une collégienne.

Chaque équipe se compose en tout de 13 joueurs : 6 joueurs dans le bassin, le gardien et 6 joueurs remplaçants. Un match officiel se décompose en 4 périodes de 8 minutes séparées par des courts temps de repos (2 périodes de 7 minutes pour les matchs des moins de 18 ans). Chaque équipe peut demander 3 temps morts d’une minute par match. Notons qu’il faut 2 maillots de bain dans le cas où le joueur se ferait tirer son maillot ou qu’on le lui déchire !

Si vous souhaitez pratiquer ce sport aquatique à Cap’Flo, la piscine municipale de Flers, une école de water-polo est à votre disposition mais il faut venir à l’entraînement de natation avant chaque cours. Cet entrainement dure 30 minutes. Les jeunes s’entraînent le samedi matin et les autres nageurs, le lundi et le jeudi en soirée ainsi que le samedi matin. Actuellement, il y a environ 20 membres.

Il existe des compétitions inter-clubs avec la Manche, le Calvados, l’Eure, le Seine-Maritime et la Mayenne.

Chaque année, un championnat de France U13, c’est-à-dire réservé aux enfants qui ont moins de 13 ans, se déroule dans une ville de France et toutes les régions y participent. Cette année, cette compétition a lieu du 11 au 15 juillet à Mulhouse. Des sélections se font dans différentes villes de Normandie, y compris Flers. Une équipe est ainsi créée et ses représentants vont représenter la’ région au championnat de France. « J’espère être sélectionné car ça serait une super expérience à vivre » nous confie un jeune poloïste.

Quant aux adultes, ils ont leur propre championnat de Normandie. L’équipe de Flers vient de remporter le trophé ! Ils vont pouvoir passer dans la catégorie supérieure.

Néo Dubois, 5e – photographie Wikipédia
Publicités

« On se donnera à fond l’an prochain ! »

spip.jpg

Il y a deux équipes de step au collège. « Suite à l’expérience de l’an dernier, beaucoup d’élèves se sont inscrits à l’atelier » explique une steppeuse de l’équipe 1. Dans l’équipe 1, se trouvent les élèves qui participaient déjà l’an dernier et des nouveaux plutôt doués. L’équipe 2 est elle composée de débutants. Les deux équipes sont mixtes et sont formées d’élèves de 6e et de 5e. Les coaches et les jeunes arbitres sont elles toutes en quatrième.

Encadrées par Mme Quellier et Mme Dubois, professeurs d’EPS et responsables de l’atelier, ces deux équipes ont participé au championnat régional de step à Caen le 21 mars 2018. L’équipe 1 s’est brillamment classée première et l’équipe 2, troisième.

Logiquement, l’équipe 1, championne de Normandie, aurait dû participer au Championnat de France du mercredi 16 mai au jeudi 17 mai à Mulhouse. Hélas, cela n’a pas été possible en raison d’un budget non prévu pour la participation, le déplacement et le logement. En plus, hasard du calendrier, la date de la compétition tombait le même jour que les représentations de théâtre de notre collège. Or, toute l’équipe du step fait partie du club théâtre !

Après un sondage auprès des parents des jeunes sportifs, le chef d’établissement a tranché en faveur du théâtre. Cette décision a attristé l’équipe de step qui l’a néanmoins acceptée : « on se donnera à fond l’année prochaine ! »

Lya Coquet, Emma Hée, 5 – Photographie personnelle 

Martin Fourcade un biathlète hors norme !

Martin_Fourcade_Kontiolahti_2010Le biathlon est un sport d’hiver. Ce sport combine deux épreuves : une course de ski nordique associée au tir à la carabine. Le but est de gagner la course tout en réussissant des tirs à la carabine sur des cibles. De deux à quatre fois par course, les biathlètes doivent tirer sur une série de cinq cibles situées à 50 mètres d’eux. Ils doivent tirer debout ou couchés. Pour chaque cible ratée, il y a des pénalités. Il y a des épreuves individuelles et des épreuves par équipes. Dans les épreuves individuelles il y a : l’individuelle, le sprint, la course-poursuite et le départ en ligne Dans les épreuves par équipes il y a : le relais, le relais-mixte et la course par équipes. Les biathlètes combinent l’endurance nécessaire au ski de fond au calme et à l’adresse nécessaires au tir. « Ce sont des sportifs multi-tâches ! » souligne une élève.

Aujourd’hui, le plus grand biathlète du monde est français. Il s’appelle Martin Fourcade.

Martin Fourcade est né le 14 septembre 1988 dans les Pyrénées Orientales. Il est quintuple champion olympique, sept fois vainqueur du classement général de la Coupe du monde et onze fois champion du monde. Il est le seul à avoir remporté sept fois consécutivement le classement général de la Coupe du monde. Il est le sportif français le plus titré des Jeux olympiques, été et hiver confondus. Avec un tel palmarès, Martin Fourcade fait partie des deux meilleurs biathlètes de l’histoire du monde avec le Norvégien Ole Einar Bjørndalen. Actuellement, les plus grand rivaux de Martin Fourcade sont le Norvégien Johanes Boe et le Russe Anton Shipulin. « Fourcade rivalise avec Teddy Riner et Marie-José Pérec au panthéon des plus grands champions français » déclare Mme Simon, professeur d’espagnol et passionnée de biathlon depuis l’ascension de notre champion.

Reste une question en suspens : Martin Fourcade, qui aura alors 34 ans, participera-t-il aux prochains JO d’hiver de Pékin en 2022 ?

Néo Dubois, Lya Coquet, 5e (illustration : wikipédia)

Pour ou contre les JO 2024 à Paris ?

7258131_paris-2024-embleme-transitoire_1000x625En 2024, les jeux olympiques vont se passer à Paris.

La dernière fois que Paris a accueilli les JO, c’était en 1924. Ça va être la troisième fois que Paris accueille les jeux olympiques, le budget annoncé est de 6,6 milliard d’euros.

Les Normandisent ont interviewé des adultes de l’établissement pour connaître leur avis sur ces futurs Jeux Olympiques. Ils n’ont pas tous la même opinion !

Il y a ceux qui sont pour …

« Ca va relancer le tourisme de la France qui est détérioré à cause des attentats » explique Alexis, assistant pédagogique.  Claudia, sa collègue du Bureau de la Vie Scolaire, partage son opinion : « je suis pour, cela montre le côté sportif de notre pays, cela va faire du bien à l’image de la France et au tourisme. ». Plusieurs personnes interviewées soulignent les avantages économiques : « Cela va rapporter de l’argent ! ». D’autres pensent que les sportifs français seront plus motivés et gagneront plus de médailles. « En plus, on va découvrir de nouveaux sports » rappelle Loïse, surveillante. « C’est top, c’est dans notre pays, j’espère bien que je pourrais assister à des épreuves d’athlétisme ! » s’enthousiasme Mme Isabelle, enseignante de physique.

Il y a aussi le clan du contre.

Corinne, collègue de Loïse pense que « c’est scandaleux car ce sont les Français qui vont financer les travaux d’aménagement des structures et les billets seront au même prix pour tout le monde, il n’y aura pas de prix « spécial » pour les français. » M. Monsimier, professeur d’histoire-géographie est également opposé car « les Français vont payer les dépenses alors que les grosses entreprises vont récupérer les bénéfices. Les jeux olympiques sont devenus commerciaux et non sportifs. Ce fut le cas pour le Brésil 2016, la Grèce en 2004. »

Les Normandisent eux sont déjà prêts à encourager tous les sportifs participants !

Emma Hée, 5e – illustration : logo officiel

À vos murs !

L’escalade est un sport qui consiste à grimper sur une paroi verticale. Il peut se pratiquer en salle artificielle d’escalade (S.A.E) ou, quand il fait beau, sur site naturel d’escalade (S.N.E).

w

A Flers, la salle d’escalade se situe au gymnase Mérienne. L’activité est animée par Franck Gauquelin, président du club Alpin, et par d’autres professeurs d’escalade. « J’ai choisi d’être président du club pour donner du temps à ma passion, c’est un engagement personnel et du bénévolat. » nous indique le président.

Ce club existe depuis 25 ans et 150 adhérents de 8 à 70 ans y sont inscrits. Pour profiter de la nature, 8 sites naturels sont installés. Les plus connus sont Clécy et Saint Clair de Halouze. Le club essaie de faire des sorties en plein air une fois par mois pour rendre les gens plus autonomes. Pour pratiquer, il faut avoir « de la force dans les jambes, de la souplesse et ne pas avoir peur du vide », nous déclare Lucy. Il peut y avoir des compétitions où les épreuves sont d’être le plus rapide, ou bien n’utiliser que des prises d’une même couleur.

Le journal Les Normandisent a suivi de très près l’opération « Téléthon : Objectif Mont Blanc » du 08 Décembre, auquel les élèves de 6ème et 5ème du collège ont participé !

Pour plus de précision rendez-vous sur le site www.clubalpinflers.fr.

Margaux Gérault, Ysalie Cocherel, 4e, photographie personnelle

Vive les experts !

imagesEn ce moment, on parle beaucoup du handball car l’équipe de France est championne du monde pour la 6ème fois. Les Français ont écrasé en finale la Norvège 33 à 26.

Le handball est un sport collectif qui se joue uniquement avec les mains et la tête. Un match de hand se déroule entre deux équipes de 7 joueurs, sur un terrain rectangulaire, séparé en deux camps. Chaque équipe est composée de : deux ailiers, deux arrières, un demi-centre, un pivot et un gardien qui garde la surface de but où se trouve sa cage. Les autres joueurs n’ont pas le droit de pénétrer dans cette surface. La durée normale d’un match est de deux fois 30 minutes ; la pause à la mi-temps est de 10 minutes.

Nos champions du monde sont surnommés les experts. Les Normandisent ont fait un micro-trottoir au collège. Toutes les personnes interrogées ont déclaré aimer le hand et avoir suivi la compétition à la télévision. Ils connaissaient le surnom des handballeurs, sauf un élève de 5e qui les a appelé les bleus, se trompant avec le football. Par contre les personnes interrogées ne connaissaient pas tous les seize experts et ont surtout cité Luc Aballo, Nikola Karabatic, Kentin Mahé, le capitaine Thierry Omeyer, Mickael Guigou, Daniel Narcisse… Le plus célèbre est Karabatic qui a d’ailleurs été élu meilleur joueur du mondial 2017.

«Ce qui est amusant c’est que le hand a été inventé par les allemands alors que ce sont les français qui sont les meilleurs dans ce sport » souligne Mme Mahieu. Effectivement, les français ont un palmarès exceptionnel : 6 fois champions du monde, 3 fois champions d’ Europe et 2 fois champions olympiques !

Les Normandisent les encouragent dès maintenant pour leur prochaine compétition.

Néo Dubois 6e B – illustration « réutilisation autorisée », wikipédia