A la rencontre de Simon

20181015_175038_resizedSimon est un jeune surveillant de tout juste 19 ans. Il est arrivé dans le service de la vie scolaire en septembre dernier. Il est le référent de toutes les classes E. Simon est très gentil et amusant. Il a beaucoup d’humour et aime plaisanter. Il a accepté de compléter son portrait chinois afin que tout le monde fasse sa connaissance.

Si tu étais une couleur …

« Le bleu parce que c’est une couleur infinie : le ciel est infini, les océans n’ont pas de limites… ».

Si tu étais un pays…

« Le Japon pour la beauté du pays, pour la nourriture, pour la culture, pour les pandas et pour la ville de Tokyo ».

Si tu étais une matière scolaire…

« L’éducation musicale car la musique représente plus de la moitié de ma vie et cela permet de découvrir de nouvelles choses ».

Si tu étais une chanson…

« La chanson One kiss de Dua Lipa et Calvin Harris pour son côté ancien mais aussi sont côté électro de maintenant et car elle me fait bouger ».

Si tu étais un sport…

« Le foot pour la cohésion, la solidarité, la compétition, l’esprit d’équipe et l’ambiance. En plus on est champions du monde !».

Si tu étais un livre…

« Je serais Nous sommes tous des exceptions de Ahmed Dramé parce qu’il a eu une vie très difficile et que quelques passages sont similaires à ma propre vie ».

Si tu étais un pouvoir…

« Je serais le pouvoir de la télépathie parce que je veux savoir ce que les gens pensent et faire penser aux gens ce que je pense moi sans que les autres le sachent ».

Si tu étais un film Disney…

« Le film  Coco car c’est le film le plus mignon de Disney, le plus touchant avec une histoire qui touche autant les grands que les petits et qui nous montre à quel point la famille est importante. J’aime bien la chanson Un Pocco Loco ».

Coquet Lya 4ème – Photographie personnelle

Publicités

CPE, un poste à part !

IMG_0481M. Emmanuel Millot est le nouveau CPE du collège Jean Monnet depuis le mois de septembre 2017. Allons à sa rencontre pour découvrir son rôle et ses projets!

Avant d’être CPE, M. Millot a dû obtenir un bac+5, un master en philo puis aller à l’ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation).

Juste avant sa venue, notre CPE (Conseiller Principal d’Éducation) travaillait dans un lycée à Argenteuil. Il est venu dans notre collège pour se rapprocher de sa famille, et le collège lui a tout de suite plu car il est « plus petit que son ancien établissement ». D’après M. Millot, les élèves sont assez faciles à gérer globalement, même si « cela dépend des fois ! ».

M. Millot a mis en place quelques petits changements dès son arrivée : par exemple, d’avoir un Assistant d’Education référent dans chaque classe, ce qui facilite la communication et le suivi des élèves.

Son travail n’est pas toujours facile : il faut gérer plus de 400 élèves, et surtout résoudre tous les problèmes ! Alors forcément, les avis des élèves sont très variés. Lorsque nous les avons questionnés sur la place de M. Millot dans le collège, il y a eu beaucoup de remarques positives, mais évidemment d’autres plus rigolotes  comme « CPE, Cauchemar Pour Enfants ». D’autres ont regretté des « Heures de colle pour rien ». Néanmoins l’essentiel des retours était positif : « Il nous permet de résoudre nos problèmes » ou encore « c’est un médiateur entre les élèves ».

Les Normandisent lui souhaitent de continuer à se plaire dans notre collège !

Hugo Dragin, 4e (photographie personnelle)

Maxime, un surveillant sportif !

wMaxime Laumaillé, 24 ans est surveillant au collège depuis le 1er septembre 2017.

Avant il était animateur sportif à la communauté de commune de Domfront, « J’étais au centre de loisirs et je m’occupais des enfants de 3 à 12 ans ». Etre surveillant au collège lui permet de finir sa formation. En effet, Maxime prépare son BP JEPS, c’est à dire un brevet professionnel pour être animateur sportif.

D’ailleurs, Maxime, en plus d’être surveillant, anime la section football du collège avec M. Hamel, professeur d’E.P.S, le mardi de 15h à 17h et le jeudi de 13h à 14h. « Je remplace Tony qui était surveillant au collège l’an dernier. Lui aussi animait la section foot » nous explique Maxime qui ajoute adorer travailler avec les jeunes et se plaire au collège :  « les élèves sont sympas, gentils et l’ambiance de travail est bonne ! ».

Il a accepté, avec bonne humeur, de se prêter aux questions du portrait chinois !

Si tu étais une fleur, laquelle serais-tu ?  « Je serais une rose car c’est le signe de l’amour. »

Si tu étais un livre lequel serais-tu ? « Je serais le livre « Ibra grandeur nature » car c’est le seul livre que j’ai lu en entier. C’est la biographie d’un grand joueur de football. Je ne suis pas un grand lecteur de livres, je préfère les journaux et les magazines d’information, surtout Ouest France et France Football ».

Si tu étais un objet qui tient dans la poche, tu serais lequel ? « Je serais un téléphone portable pour prévenir en cas d’urgence. »

Si tu étais un animal, tu serais lequel ? « Je serais un lion pour être le roi de la savane. »

Si tu étais une couleur, tu serais laquelle ? « Je serais le bleu car c’est la couleur du ciel. »

Quel mot te définirait le plus ? « Je dirais que je suis ponctuel. Je suis toujours à l’heure. »

Si tu étais un pays, tu serais lequel ? « Je serais le Brésil pour le soleil et la plage. »

Si tu étais une matière scolaire, tu serais laquelle ? « Je serais le sport pour pouvoir se dépenser. »

Si tu étais un métier tu serais lequel ? « Je serais éducateur sportif car j’aime le sport et faire partager ma passion. »

Finalement, le sport est vraiment au centre de la vie de ce jeune surveillant !

Lya Coquet, Néo Dubois, 5e – Photographie personnelle

Corentin, un surveillant super classe !

20170328_164047Corentin Libert, jeune homme grand et sportif, travaille à la Vie Scolaire du collège Jean Monnet, sous la direction de la CPE. Avec ses neuf collègues, il surveille les élèves, y compris à la cantine, veille au bon fonctionnement des pauses dans les couloirs, les halls et la cour. Pendant les heures de permanence, il s’occupe des collégiens et les surveille. Corentin est à l’écoute des élèves et les aide à régler les conflits.

Pourquoi es-tu devenu surveillant ?

Je veux être psychomotricien (ICI) mais je n’ai pas réussi le concours, donc j’ai eu l’idée d’être assistant d’éducation. J’ai envoyé un CV et une lettre de motivation à trois collège de l’Orne. Le premier collège à m’avoir répondu est le collège Jean Monnet. J’ai passé un entretien avec la CPE, Mme Renaux-Tirel, et j’ai était retenu ! Depuis j’ai laissé tomber l’idée d’être psychomotricien, et je m’oriente maintenant vers un secteur totalement différent puisque je veux devenir paysan-boulanger !

Quest-ce que tu préfères dans le métier de surveillant ?

J’aime être au contact des jeunes ados. 

As-tu sympathisé avec des élèves, avec des collègues ?

Je n’ai pas trop sympathisé avec des élèves mais beaucoup avec les autres surveillants, les AVS et quelques professeurs. 

Est-ce que parfois tu t’ennuies ?

Je m’ennuie rarement car j’ai beaucoup de travail ! On ne se contente pas de surveiller les élèves, il y a beaucoup de tâches administratives à effectuer aussi.

Te sens-tu bien dans ce collège ?

Oui je me sens bien ici, la plupart des élèves sont gentils. L’ambiance est bonne. 

Quels sont tes hobbies ?

Je fais partie d’une association écologique qui organise le festival de musique « LAppel au Bois dormant » (ICI). Le prix de l’entrée au festival est libre et l’alcool est interdit. Je fais aussi du foot à la Ferrière-aux-Etangs avec des migrants le mardi et le vendredi. 

Tu es barbu. Est-ce que ça plaît aux filles ?

La barbe est à la mode ! 

Les Normandisent lui souhaitent de réussir dans son projet professionnel !

Néo Dubois, 6e – photographie personnelle.

A la découverte de Mme Quesnel

20170124_125244_resizedDzénia Quesnel est née en Russie et vit en France depuis 3 ans. Elle est la nouvelle aide-documentaliste du CDI où elle seconde Mme Mahieu-Marziou depuis le 5 décembre 2016.

Pour faire sa connaissance voici son portrait chinois.

Si Mme Quesnel était une fleur, elle serai un lilas car elle en aime le parfum et la couleur.

Si elle était une chanson, elle serait toutes les chansons de Linkin Park.

Si elle était un pays, elle serait bien sûr à la fois la Russie et la France.

Si elle était une saison, elle serait l’hiver russe (elle regrette le froid sec de son pays natal) et l’automne normand pour la beauté des couleurs des arbres.

Si elle était un objet, elle serait un avion pour voyager entre ses deux pays.

Si elle était un musicien, elle serait à la fois un compositeur russe et un DJ français.

Si elle était un plat, elle serait une soupe russe appelée bortsch, composée de bœuf, de betteraves, de choux, de pommes de terre, d’oignons et de carottes, et une bonne tarte au camembert normand.

Si elle était une couleur, elle serait le violet.

Si elle était un animal, elle serait un chat, animal très populaire en Russie.

Ses réponses sont toutes aussi franco-russe qu’elle !

Néo Dubois, 6e – photographie personnelle

Au revoir « Mademoiselle CDI »

marina
Cadeaux reçus par Mme Hesry pour son départ

Madame Hesry, aide-documentaliste, a quitté le collège fin novembre 2016. Son contrat se terminait et elle n’a pas voulu le renouveler : « Je pars au bout d’un an pour me concentrer sur mon projet professionnel qui est de m’occuper d’un artiste, Alex Massmédia. »

Mme Hesry etait très triste de quitter le CDI : « les élèves vont me manquer. J’ai vraiment aimé travailler avec et pour eux ! ».

Beaucoup d’élèves, qui la surnommaient « Mademoiselle CDI », ont partagé sa tristesse : «J’ai pas le moral car  j’adore Mme Hesry, c’est dommage que les meilleurs partent les premiers. » Ils lui ont témoigné leur affection en lui offrant des dessins, des chocolats, des petits cadeaux. Les enseignants aussi ont participé et lui ont offert un tableau représentant son chanteur préféré, Bruce Springsteen, et un bon d’achat pour s’acheter des livres.

Mme Quesnel occupe depuis décembre le poste de Mme Hesry. Espérons qu’elle s’y plaise autant que « Mademoiselle CDI ».

Louka Lecampion, 5e – photographie ©Marina Hesry